Date de parution : 10 mars 2016

  Editions : Points

  Nombre de pages : 220

  Prix : 6.50€

 

 

Présentation de l'éditeur

"Depuis la mort de son frère, Sarah est perdue. Ce n'était pas un accident, croit-elle. Pour en avoir le coeur net, elle se rend dans un village côtier au Japon, au pied des falaises où il fut heureux. Chez Natsume, vieil homme solitaire qui à guéri Nathan  de son désespoir. Sarah va revivre les derniers moments de ce frère tant aimé. Eprouver les mêmes sensations... mais aussi les mêmes vertiges".

 

Mon avis

J'ai eu énormément de peine pour le personnage de Sarah. C'est une quarantenaire qui se sent très mal dans sa vie. Ce livre m'a déclenché une sensation qui m'arrive parfois de ressentir : cette sensation que le monde tourne autour de soi et de soi-même rester figé, dépourvu en voyant tout ce petit monde s'agiter. Elle se sent vraiment seule, elle a un mari, deux enfants mais ça vie lui semble terne, fade tout comme les murs de sa maison. Son mari n'aime pas la fantaisie donc exit la décoration. Il juge inutile d'avoir des livres ou des dvd car les voir une fois suffit. Ce point ci m'a énormément interpellé. Je me suis demandé si Sarah avait réellement sa place dans ce foyer car on ne semble pas lui demander son avis. On dit toujours qu'une maison ou un appartement ressemble à ce qu'on est. Finalement, c'est tout à fait cela. Le style de son domicile est minimaliste, insipide, terne sans saveur et c'est exactement l'état d'esprit dans lequel elle se trouve.

Elle se sent en marge de tout le monde, ne savoure pas sa vie. Lors d'un séminaire pour son travail portant sur la cohésion de groupe, on la voit se mettre à part d'elle-même. Elle ne souhaite être que dans la solitude et cela semble lui correspondre. C'est pourtant pendant ce séminaire qu'elle apprend le décès de son frère, Nathan. Eux, qui étaient si proches enfants, ils ont pourtant pris des chemins différents. Peut-être est-ce la vie ou peut-être pas. Elle l'a toujours accueilli quand il avait besoin malgré ses multiples dépendances et sa profonde détresse. Pourtant, elle en a eu marre de le voir dans cet état et se sentait écartelé entre son mari et son frère sur sa présence au sein de son domicile.

Pour elle, ce décès n'est pas accidentel. Nathan était très mal et elle s'en veut car elle n'a pas eu de contact récent avec lui. Elle se sent responsable et retrace ces derniers moments dont elle n'avait pas connaissance. Elle a appris qu'un séjour au Japon lui avait été salutaire, c'est pour cela qu'elle y part elle-même pour essayer de comprendre, de trouver des réponses. Pourtant, la question qu'on se pose c'est "Est-elle venue chercher des réponses pour son frère? ou bien pour elle-même?" Elle n'a plus aucun plaisir pour rien et s'est perdue elle-même au fil du temps. En obtenant des réponses, que va-t-elle découvrir? Je vous laisse le découvrir ;)

Ce livre est une histoire de deuil mais aussi de dépression. L'histoire a été très bien rédigé malgré les aspects un peu trop descriptifs parfois à mon sens, elle n'en reste pas moins touchante.