Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Poème : Hommage à Milord

Le 16 mai 2016, 12:23 dans ecriture 0

Hommage à Milord

 

Milord, mon petit bébé.

Le jour de notre première rencontre,

Tu m'as choisi.

Tu es venu me voir,

Me dire bonjour.

 

Tu es venu à la maison,

Qui est devenu ton chez toi.

Je t'ai très vite aimé,

Et je sais que toi aussi.

Une belle histoire est née.

 

De la complicité,

Du partage,

De l'amitié,

De l'amour,

Indéfinissable, Inimaginable.

 

Les mots me manquent.

On s'est soutenu,

On s'est aidé.

Ma maladie,

Ta maladie.

 

Nos combats à deux,

Nos moments de peine,

Nos moments de rire,

De jeux,

Et de magie.

 

Le ciel t'a rappelé à lui,

Il a rappelé ton petit corps.

Mais il ne peut rappeler ton âme,

Notre amour,

Ce lien qui nous unit.

 

Certaines choses ne finissent jamais.

Il est des liens qu'on ne peux pas rompre.

On est de ceux-là.

Séparés sur le plan physique dans cette vie,

Mais nous nous retrouverons dans une autre.

 

Parce-qu'ainsi va l'univers.

Les chemins se croisent et se recroisent.

Des liens se créent,

Dépassant tout entendement,

Liens qui ne seront jamais rompus.

 

Anaïs R.

Chronique : A coeur ouvert d'Ingrid Chauvin

Le 12 mai 2016, 14:29 dans Livres 0

 

 

   Date de parution : 12 mars 2015

   Editions : Plon

   Nombre de pages : 220

   Prix : 16.90 €

 

 

Présentation de l'éditeur

« Partager. C'est ce que j'ai voulu faire en écrivant ce livre. Transmettre un peu de la force qui me reste pour vous aider, si je le peux, à avancer, vous qui souffrez comme je souffre. Je vous livre, à vif, mon parcours de femme et de maman. Faites-en votre guide sur le chemin ardu de la guérison. Car on guérit du malheur. On n'oublie pas, mais la souffrance devient une amie familière et le goût de vivre prend doucement la place du désespoir. J'aimerais donner cet espoir à celles et à ceux qui se battent seuls, en plein milieu du chemin de leur douleur. J'aimerais leur dire que le manque et le malheur s'apprivoisent. Qu'il suffit d'apprendre à vivre avec ces amers compagnons. Et trouver le courage d'imaginer les jours meilleurs pour arriver à leur donner réalité. Vous l'écrire, incontestablement, m'aide à penser que cela est possible. Me lire vous aidera peut-être à y parvenir. Je le souhaite de tout mon cœur. Au cours de ces pages, nous cheminerons ensemble. Vous saurez tout de mes espoirs, de mes joies, de l'immense bonheur que cela a été pour moi de donner la vie. Et enfin, j'essaierai (mais les mots me paraissent bien faibles) de vous dire la mort, la déflagration qui m'a brisée et dont je n'arrive toujours pas à me relever. Je suis encore si fragile. Partager justement, avec vous qui avez su toucher mon cœur, est une sorte d'exutoire. Puissions-nous ensemble, de cette douleur abominable, faire germer l'espérance. " Ingrid Chauvin Avec un courage à la hauteur de l'amour qu'elle porte à sa petite Jade, disparue à l'âge de cinq mois, Ingrid Chauvin livre un témoignage digne et bouleversant sur la maternité, la pathologie de sa fille, le deuil, la reconstruction et l'engagement ».

Mon avis

Bien que n'ayant jamais été confronté à la perte d'un enfant, c'est un livre qui m'a beaucoup touché. Il a été incroyablement bien réalisé. Le discours est fluide, on a envie de le lire jusqu'au bout. Ingrid Chauvin partage avec nous cette difficile épreuve qu'est la maladie et la perte d'un enfant.

En effet, dans ce livre, elle se confie corps et âme au sujet de sa petite Jade qui aura fait un bref passage dans ce monde. Elle raconte sa grossesse, l'accouchement, les problèmes de santé de la petite et le parcours qu'elle traverse en tant que mère.

Je pense qu'au-delà de la perte d'un enfant, ce livre vise aussi la population de parents ayant des enfants malades. Il explique aussi les possibles problèmes de l'enfant suite à la naissance. Il est bien sûr question de la perte d'un enfant, de la déchirure que cela provoque. Je pense que toutes les femmes ayant vécu des épisodes similaires dans leur vie s'identifieront très rapidement.

Encore aujourd'hui, je garde ce sentiment de force d'Ingrid, de vouloir surmonter cette épreuve pour elle mais aussi pour son mari qu'elle aime éperdument. Merci d'avoir partager avec nous tout ceci qui est si intime.

Poème : Reconstruction

Le 8 mai 2016, 21:39 dans ecriture 0

Reconstruction

 

Recasser les bases pour mieux repartir.

Reposer les pierres une à une,

Comme un nouveau départ,

Un nouveau souffle,

Une seconde chance.

 

Ré-affronter le passé,

Ou l'affronter tout court.

Car des fois, on fait avec,

Sans vraiment élaborer quoi que ce soit,

Sans vraiment penser.

 

Et tout revient tel un boomerang,

En plein figure d'un coup,

A cause d'un mauvais coup,

Epreuve de la vie,

Très certainement.

 

Revivre, repenser,

Pour oublier.

Poser les mots,

Exprimer des ressentis,

Et au revoir les vieux démons!

 

Anaïs R.

Voir la suite ≫